26La tarification de l’eau. endstream endobj 165 0 obj <>>> endobj 166 0 obj <>/ExtGState<>/Font<>/ProcSet[/PDF/Text/ImageC]/Properties<>/MC1<>>>/XObject<>>>/Rotate 0/TrimBox[560.706 0.0 841.059 595.276]/Type/Page>> endobj 167 0 obj <>stream L’hiver est doux, mais les maxima quotidiens restent relativement élevés, supérieurs à 15 °C pour la quasi-totalité du pays. Mellègue (H,Ez,Sa) 17.2. Mais une grande irrégularité affecte aussi bien la quantité, l’intensité, le régime des pluies, que la date du commencement et celle de la fin de la saison des pluies. Le déficit déjà fort dans le Nord, augmente nettement au fur et à mesure que l’on va vers le sud. 50% des eaux souterraines (Salinité entre 1,5 et 5,0 g/l). Vérifiez si votre institution a déjà acquis ce livre : authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. Cette pénurie va s’intensifier avec la progression démographique entraînant une demande en eau en croissance continue. Elle sera assurée par 83 stations d’épuration. January 2012; Authors: Abdelkader Hamdane. 6 La qualité de l’eau est variable, et la salinité admise pour l’eau potable est aux environs de 1,5g/l : 70% des eaux superficielles (Salinité ≤à 1,5 g/l). Dans le Sud-Ouest du pays, aux abords de la région des chotts, le déficit dépasse 1600, voire même, 1800 mm/an. EN TUNISIE REGIONAL 1 Le secteur de l’eau et de l’assainissement en Tunisie En Tunisie, l’eau reste une ressource rare et inégalement répartie sur le territoire. À ce propos, les résultats des modèles ne sont pas toujours concordants, surtout lorsqu’il s’agit de passer de l’échelle globale à l’échelle régionale et locale. Tunisie – programme d¶alimentation en eau potable en milieu rural (AEPR) BUT DU PROGRAMME : Améliorer le niveau d¶accès à l¶eau potable dans les zones rurales démunies. 2 / Traitement des eaux : L’eau captée nécessite généralement un traitement pour la rendre potable à la consommation. Apport des bassins tunisiens: Extrême Nord Ouest; Zarga; 21.25. 8Un bilan hydrique largement déficitaire. De ce fait, elles sont très irrégulières dans le temps. Source : Sonede, 2006 . La collectivité supporte aujourd’hui les frais élevés de la collecte d’une ressource qui reste malheureusement insuffisamment valorisée. Le paysan possède aussi plusieurs techniques de lutte contre les phénomènes de salinisation, de remontée capillaire et de forte évaporation (Ennabli, 1995). Le fait que l’eau ne soit pas payée par l’usager à son juste prix entraîne une faible efficience de son utilisation. Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. En somme, 50 % des ressources en eau ont une salinité supérieure à 1,5 g / litre, et 16 % à 3 g / litre, ce qui entraîne une réduction de leur potentiel d’utilisation. Notions Aménagement, conflit d'usage, ressource … Il se situe entre1 000 et 1 400 mm dans la Tunisie centrale et le golfe de Gabès. Not Now. 23Les régions les plus consommatrices d’eau ne sont pas les plus productrices ni les plus riches en ressources. ���y�.�C������`1f_��˲�΋9}�4�Q��f��������\�T�hZ.�4�������~���C}eN?��X�e�72i�$ �n�Y?�_@��vW�Gu�Cō!��#z���>g�D�zK}���oՃ�}�)������!=�cY}�^�v49�Z%]Cō�\h��Fb{����=��`c�i��/���eOZ��.��l�� �Ƣl�E�?��{����{ݿ�\B�ev=t$P��Vw�/U�� �h�Е4f㢼qQ ��~����[^֯��(s@�u����$�����w�{�E���,�7m��� t�Q��Š�{������ N��(oaVL�jF�1�zx�4��3I�j�ټf����-��"o�V��/>׼^�����f�@t-������;�� PX`�&әTHL��M��`7ָ��m�btL[��e:�7P]I�(r�n#+r+N0^d�|�S��t5����1� 4�k�1P*��*ZMk����4cp��ߣf. L’efficacité de ces techniques ancestrales est prouvée d’après une certaine renaissance de ces techniques. Les mesures relatives à l’économie de l’eau sont regroupées dans un programme national (le Programme national d’économie d’eau), qui comporte plusieurs volets : 36Ainsi la Tunisie s’est tracée une politique de gestion des ressources en eau pour la fin du siècle dernier et le début de ce siècle. Les précipitations moyennes sur le pays, estimées à 36 km 3 /an, sont en raison de l'aridité du climat reprises à 88 % par l'évapotranspiration : 28 % dans les forêts et parcours, 17 % dans les zones humides, 10 % dans les déserts et 33 % sur les … Le traitement s’effectue généralement dans le cas des eaux de surface. Dans le Tell, ainsi que sur une étroite frange côtière de la Tunisie centrale et du Sud-Est, elle varie entre 1 200 et 1 400 mm. Gouvernance du secteur de l’Eau 2. ; Définition et caractéristiques de la transformation digitale. Elle est à la limite de la pénurie. Les indemnités ainsi dues sont déterminées comme en La saison des pluies s’étend en général de septembre à mai. 1430; 145. Il va sans dire que, dans cet ensemble, la durée de la saison humide varie d’une région à l’autre et d’une année à l’autre. L’Office National de l’Assainissement est un établissement public à caractère industriel et commercial. Lors des crues, ces taux sont de 1,5 à 2 g / litre. Cependant, à l’intérieur de l’année, le bilan hydrique peut être excédentaire pour quelques mois situés en hiver et/ou en intersaisons. Analyse des stratégies et prospectives de l’eau en Tunisie – Rapport I Monographie Rapport I 1 Remerciements Je tiens à remercier en premier lieu le commanditaire de cette étude, le Plan Bleu, qui a accepté de se lancer avec moi dans une étude Le secteur agricole est le plus gros consommateur d’eau (82 % du volume global) et il le restera encore pendant longtemps. Et je pense qu’il est temps de faire de l’eau une priorité en Tunisie, avant qu’il ne soit trop tard”. All content in this area was uploaded by Hamza Elfil on Jun 11, 2020 . La superficie du pays étant environ de 160 000 km2, la pluviométrie moyenne annuelle serait de 200 mm. De plus, plusieurs usines produisent elles-mêmes leur eau par dessalement des eaux saumâtres ou par recyclage des eaux usées (la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux [SIAPE], à Skhira, produit 8 000 m3 / jour). Cependant, vous pouvez consulter le «Guide de traitement de l’eau en milieu hospitalier» (référence n° 1) pour des renseignements supplémentaires concernant les autres normes (ex. Les ressources souterraines potentielles, évaluées à près de 2 milliards de m3 (soit 42 % de l’ensemble des ressources en eau) résident dans 185 nappes profondes et 196 nappes phréatiques. Pendant la saison chaude, où les maxima quotidiens atteignent et dépassent 40 °C à l’ombre, les volumes d’eau qui s’évaporent sont énormes. Son application a pour objectif d’éviter la pollution des eaux du réseau hydrographique et de préserver les retenues des barrages contre toute dégradation irréversible. Avec ces caractères du bilan hydrique climatique, les ressources en eau renouvelables ne peuvent être que modestes et irrégulières dans le temps et dans l’espace. Elle concernerait toutes les saisons, mais à des degrés variés. Ranking the world stressed economies. Elle ne contribue pas à rationaliser son utilisation. cultivé en culture maraîchère d’été, contre 3 000 à 4 000 m3/hectares consommés dans les périmètres modernes (Ennabli, 1993). Les eaux provenant des nappes profondes ont un taux qui se situe souvent entre 1,5 et 3g/litre, mais qui peut atteindre 5g / litre, et même 7 g / litre. 27 % du total sont réutilisés (6 % pour l’irrigation des terrains de golf et 21 % dans le domaine agricole). et Majel-s (citernes d’eau pour l’eau de pluie) à Sfax en Tunisie AliBennasr&ÉricVerdeil Flux n° 76/77 Avril - Septembre 2009 pp. Ce type d’averses peut provoquer des écoulements importants engendrant un débordement des cours d’eau, des inondations et une érosion hydrique intense. De ce fait, la gestion de l’eau en Tunisie est indispensable pour rationaliser les précieuses ressources hydriques disponibles. Les pertes sont estimées à 27 % dans le secteur de l’eau potable (Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux [SONEDE], 1994) et à 40 % dans le domaine agricole. 2. 25% des eaux souterraines (Salinité supérieure à 5,0 g/l). La politique de l'eau potable et de l'assainissement en Tunisie a permis au pays d'atteindre le plus haut taux d'accès à l'approvisionnement et à l'assainissement de l'eau parmi les pays de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, grâce à sa politique en matière d'infrastructures. En dehors de ces régions, elle est de 6,5 à 7,5 mm/jour. 11Des contraintes aggravées par les changements climatiques. de l’eau en Tunisie Surmonter les défis de la participation du secteur privé Tunis, 9 Juin 2014 Céline Kauffmann, Coordinatrice OCDE du projet Responsable adjointe de la Division de la Politique Réglementaire Aziza Akhmouch, Chef du Programme sur la gouvernance de l’eau, Division du développement Régional, OCDE 1 Seulement 43 % des lacs collinaires aménagés sont exploités, et 51 % des superficies potentiellement irrigables sont effectivement irriguées (direction de la Conservation des eaux et des sols [CES], 1997). Plan d’action pour améliorer la gouvernance du secteur de l’eau en Tunisie iSbn 978-92-64-21376-0 42 2014 18 2 p La gouvernance des services de l’eau en Tunisie Surm O n TE r LES DÉ fi S DE L a par T i C ipa T i O n D u SECTE ur priv É Études de l’OCDE sur l’eau 9HSTCQE*cbdhga+ Au sud, les apports de base ont une salinité de 4 à 5g/litre. Dans ces régions, la pluie ne couvre que 5 à 30 % de l’ETP. Mais plus de 50 % de ces nappes sont fossiles et non renouvelables. See more of Sineau :le système d'information national sur l'eau en Tunisie on Facebook. Les quantités de pluie reçue en Tunisie sont estimées à 32 109 m3 /an. En 1983, la première station de dessalement est réalisée dans l’ile de Kerkennah. 3Un apport pluviométrique modeste, très inégalement réparti dans l’espace et très irrégulier dans le temps. 21Une pression démographique de plus en plus importante. Les quantités se situent entre 1200 et 1800 mm/an, soit, en moyenne, 3,5 à 5 mm/jour, alors que la moyenne journalière de la pluie reste entre 0,3 et 1 mm / jour pour les 3/4 du pays. 16; 7. 4Des pluies concentrées en un faible nombre de jours et de longs intervalles secs. Potentiel des ressources en eau 11 2. La moyenne annuelle se situe, pour la quasi-totalité des stations entre 16° et 20 °C. À titre d’exemple, l’irrigation localisée traditionnelle (le paysan ne donne l’eau à la plante qu’à partir du moment où celle-ci annonce certains signes de stress hydrique) assure une forte économie de l’eau : 230 m3/hectares. • l'eau dans le grand tunis 122 • demande et tarification de l'eau 124 • les indices de raretÉ de l'eau en tunisie et dans le monde 126 • les zones humides naturelles en tunisie 128 • vÉgÉtation de la tunisie 130 • le paysage vÉgÉtal de la tunisie 132 • l'eau dans l'oasis 134 • le paysage oasien de l'eau 136 Les nappes phréatiques sont surexploitées (taux d’exploitation de 104 %). etL’EAU EN TUNISIE établissement public, l’Agence Française de développement (AFd) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pau-vreté et favoriser le développement dans les pays du sud et dans l’outre-mer. A la demande du Gouvernement tunisien, la Banque mondiale a mobilisé une équipe d’experts multidisciplinaires pour mener une réflexion stratégique sur le secteur de l’eau potable et de l’assainissement en Tunisie. 17Des ressources non conventionnelles encore peu développées. Les nappes profondes sont exploitées à un taux de 82 %. L‘eau ressource rare en Tunisie 15 Le devenir de l‘eau préoccupation permanente 16 Confrontation ressources - besoins 16 Principales priorités stratégiques du secteur de l‘eau à l‘Horizon 2030 18 METHODOLOGIE DE L’ETUDE 21 Concepts adoptés 21 Démarche de l‘étude 23 27Une sous-utilisation des ressources. Les vents les plus générateurs de dessèchement en Tunisie sont ceux qui soufflent du secteur sud (sirocco) ainsi que ceux qui viennent de l’ouest « gharbi ». En effet, si les conclusions de l’étude sur l’eau potable et l’assainissement en Tunisie financée par la Banque Mondiale ont été délivrées en 2009 4 , la proposition de réformer le cadre législatif qui y figurait ne s’est concrétisée qu’en 2014 avec une Figure 1.Pluviométrie moyenne annuelle (mm). 2 Secteur(s) prioritaire(s) Bénéficiaires cibles RESUME DE LA CANDIDATURE Alimentation en Eau Potable Régions/pays Tunisie Administration/Société Civile/Secteur privé Objectif de développement du projet Elaboration d’une étude technico-économique pour la mise en … 15 Tunisie : les pénuries d’eau déclenchent une vague de colère 16 L’accès à l’eau, une injuste répartition. %PDF-1.6 %���� 20 pages - 383,97 KB. 5Un climat à pouvoir évaporant très fort. Quelles sont les régions et les saisons qui vont être marquées par l’intensification de la sécheresse ou de l’humidité ? Aujourd’hui, avec 517 m3 / habitants / an, la Tunisie est déjà dans une situation de stress hydrique, selon les normes de la Banque mondiale. 24Le taux de mobilisation des eaux de surface est de 78 % (1996). 15Un potentiel irrégulier dans le temps. 19La pression anthropique se traduit par une discordance entre la production et les besoins en eau, par une exploitation intensive et une valorisation insuffisante de ces ressources. Le Sahel détient 21 % de la population totale du pays, 16 % des nappes phréatiques, 9 % des nappes profondes et un potentiel en eau de surface très faible. Arnould, Paul, et Micheline Hotyat. Les tarifs ne couvrent même pas les coûts d’exploitation (en 1993, ils couvrent 80 % de ces coûts). de l'Eau » (1) et d'une Commission du Domaine Public Hydraulique dont la composition et le fonctionnement sont fixés par décret. À l’échelle annuelle, l’humidité de l’air est supérieure à 70 % dans le Tell septentrional, le Cap Bon, le littoral de la Tunisie centrale et dans la région de Jerba et de Zarzis. Elle est de 50 à 60 % à l’intérieur de la Tunisie centrale et autour du golfe de Gabès. Si le secteur agricole est le plus grand consommateur d’eau, en revanche, le taux d’utilisation des eaux mobilisées reste encore modeste. La variation spatiale de l’ETP se fait dans le sens inverse de la variation de la pluie. CHAÎNE DES RÉSULTATS INDICATEURS DE PERFORMANCE MOYENS DE VÉRIFICATION RISQUES/ MESURES D’ATTÉNUATION Indicateur (y compris les ISC) Situation de référence Cible T Conditions de vie des … La mobilisation est assurée par les grands barrages, les barrages collinaires, les lacs collinaires, les ouvrages de dérivation et d’épandage de crues ainsi que les travaux de conservation des eaux et des sols. PLUVIOMETRIE ET RUISSELLEMENT 29 II.1 - … 13Un potentiel modeste et inégalement reparti dans l’espace. Les contenants doivent être propres en tout temps et l’eau doit être vidangée au complet à la fin de chaque jour de travail. Le rayonnement reçu au sol est en moyenne de 400 à 500 cal / cm. Tunisia. Dans le Sud-Ouest du pays, le pourcentage des années sans aucun mois humide est supérieur à 85 %, voire même à 95 % dans l’extrême Sud-Ouest. La gouvernance de l’eau en Tunisie 10 1. constitue une base de la stratégie d’approvisionnementde l’eau en Tunisie dans le futur. L’excédent atteint, dans les stations les plus favorisées (Aïn Draham, El Feïja), 400 mm / an, et le taux de couverture de l’ETP par la pluie est de 140 %. La surexploitation de ces nappes a entraîné, dans les régions côtières, une baisse excessive de leur niveau et une salinisation des eaux suite à l’intrusion marine, altérant ainsi la qualité chimique des eaux. 12 pages - 1,76 MB. Middle East and North Africa. L’approximation de l’ETP est faite ici à partir de l’ETP Penman, l’ETP mesurée et par l’ETP/Institut national de la météorologie (INM) pour les stations peu fournies en mesures climatiques (Hénia, 1993). 12Le réchauffement global affectera nécessairement l’ETP. et au Sud elle est N.E,N et SO. Ces difficultés, à côté d’autres, ont imposé parfois la reprogrammation des actions, l’allongement des délais perturbant la réalisation de la planification. Ben Boubaker, Habib, et al.. “Les ressources en eau de la Tunisie : contraintes du climat et pression anthropique”. Les trois stations de Kerkennah, Skhira et Gabès fournissent aujourd’hui 12332 millions de m3 / an d’eau dessalée. Mais elle n’est que de 2 mois sur la marge sud du Tell. Surface: en Algérie. Par son niveau élevé, la température constitue un facteur favorable à l’évapotranspiration potentielle (ETP). Le taux d’accroissement qui atteint 32 % entre 1977 et 1980 est passé à 1 % uniquement entre1990 et 1995. PARTIE 1. Author content . 18Ces ressources en eau de la Tunisie, très modestes et subissant largement les contraintes du climat, sont aussi sous le poids d’une forte pression anthropique. Barbara; 200. endstream endobj startxref 28Une sous-utilisation des eaux usées traitées. Ressources en eau et contraintes du climat, Un potentiel en eau modeste, irrégulier et de qualité parfois médiocre, 2. La politique des ressources en eau 15 3. Les nappes phréatiques sont soumises, quant à elles, à de sérieux problèmes de dégradation de la qualité des eaux. Le taux d’urbanisation est passé de 43 % en 1970 à 52 % en 1980 et à 62 % en 1996. Contexte du Secteur de l’Accès à l’Eau Potable en milieu Rural 1.3.1 Généralités La recharge artificielle des nappes est effectuée à partir des réserves en eau des barrages et concerne des nappes affectées par la salinisation et l’intrusion marine. On remarque également une faible utilisation des ressources et des aménagements hydro-agricoles, une lenteur de la part des agriculteurs dans l’adoption et la maîtrise de l’irrigation comme de la valorisation de l’eau d’irrigation (en 1993-1994, sur 2,4 millions de m3 alloués aux irrigants 1,6 millions de m3 uniquement ont été utilisés). 220 0 obj <>stream 4; 11. Les demandes, en effet, ne se répartissent pas de la même façon que les ressources. 91; Amont Bougouss. La gouvernance de l’eau en Tunisie 10 1. About See All. Politique de l'eau en Tunisie: Réalisations et inquiétudes. 164 0 obj <> endobj Des températures élevées. A la demande du Gouvernement tunisien, la Banque mondiale a mobilisé une équipe d’experts multidisciplinaires pour mener une réflexion stratégique sur le secteur de l’eau potable et de l’assainissement en Tunisie. Certaines nappes sont tellement sollicitées (celles de Bizerte, Nabeul, Zaghouan, Siliana, Le Kef, Monastir, Mahdia, Sfax, Sidi Bou Zid, Kasserine et Gafsa) que des zones de sauvegarde ont été décrétées. Le secteur irrigué 22 5. August 2013 CITATIONS 0 READS 898 4 authors, including: Some of the authors of this publication are also working on these related projects: Coupled atmospheric dispersion modeling View project doctorat View project Jamel Chahed University of Tunis El Manar 93 PUBLICATIONS 293 CITATIONS SEE PROFILE Abdelkader Hamdane UNIAGRO 33 … iv ‐des priorites et recommandations. La collectivité admet des coûts très élevés de l’eau d’irrigation alors que plus des 2/3 de l’eau exploitée par le secteur agricole est utilisée par des privés qui obtiennent souvent l’eau gratuitement dès qu’il ont creusé et équipé leur puits avec des prêts bonifiés par l’État. Les exemples qui suivent sont … En Tunisie le vent souffle durant une partie de l’année, et en permanence sur la Tunisie centrale. L’eau de ruissellement est estimée à 2,2 109 m 3 .Les apports des crues représentent pour les oueds En hiver, par contre, les valeurs moyennes de l’ETP se situent entre 1 et 2,2 mm/jour et varient peu à l’échelle spatiale. Dans la quasi-totalité de la Tunisie centrale et la frange littorale du golfe de Gabès, 50 à 70 % des années ne connaissent aucun mois humide. À titre d’exemple, l’évaporation Piche pendant cette saison en Tunisie est en moyenne de 5 à 13 mm/jour. Bibliothèque idéale des sciences sociales, Les fondamentaux du féminisme anglo-saxon, Par auteurs, Par personnes citées, Par mots clés, Par géographique, Par thématique, http://www.ens-lyon.fr/editions/catalogue, L’intensité du rayonnement solaire. 6405; 120. Le bilan hydrique climatique déficitaire et la taille réduite des bassins versants de la Tunisie expliquent ses ressources en eau potentielles modestes, évaluées (en 1996) à 4 630 milliards/m3 (le plus faible du Maghreb, figure 4) ; 2,7 milliards de m3 proviennent des eaux de surface (soit 58 % du total), 1 211 milliards de m3 proviennent des nappes profondes (26 %) et 719 millions de m3 des nappes phréatiques (16 %). Cet article analyse la planifica Dans le cadre de cette variabilité, le pays connaît des années de fortes pluies à l’origine d’inondations violentes, et des sécheresses de grandes dimensions spatio-temporelles. Institut national de santé publique du Québec 4 : La saison froide, qui est la saison du maximum pluviométrique, enregistre le minimum de l’ETP, d’où l’excédent pluviométrique qui peut apparaître pendant cette saison. Le volume actuellement disponible par habitant et par an est de 450 m3 contre 556 au Maroc, 776 en Syrie et 2 200 en Turquie. La situation de l’alimentation en eau potable est de plus en plus critique en Tunisie, avec de coupures d’eau et une dégradation de sa qualité qui sont devenues récurrentes. Cet objectif serait atteint vers 2005-2010. Cependant, les régions de la Tunisie centrale et du golfe de Gabès, qui restent en majeure partie des années sans aucun mois humide, sont susceptibles de connaître certaines années de fortes pluies, généralement concentrées en quelques jours ou quelques semaines. Mais elle peut dépasser, dans les situations de grande chaleur, 20, voire même 25 mm/jour ; Une humidité relative de l’air pouvant descendre très bas. 2; Sous total 2. Elle dépasse 1 700 mm pour le tiers méridional du pays. !wE��ɀ'����AD'ܗγ�u.����Rb�W��s�FY9ϩ{L'�l����H�ӳ����8P���l�S�8���$'������:�sdү��~{{;Ǘy��Yó����n G�Ig2/����(��A>�T��)MhL9ͩ��>SF5]�1��)���l��$�ԧ#� �aQ���!ͧ� �����}]Tu>+�ojz��Ҁ*T�qF�u>)�Q�k^�n�7��FtOS���T���׳���o�xM��YE3�sO un volet socio-économique qui s’appuie sur la sensibilisation des utilisateurs à la diminution des gaspillages par tarification de l’eau ; un volet technique pour améliorer les techniques d’adduction et de distribution de l’eau afin de réduire les gaspillages et d’encourager l’économie de l’eau ; un volet législatif visant la réglementation de l’allocation et des concessions d’eau afin d’éviter les problèmes de pollution et d’exploitation abusive du domaine public hydraulique. Ces eaux sont disponibles à des moments dictés par l’utilisation de l’eau dans le secteur industriel et urbain et non au moment de la demande agricole, posant alors le problème de stockage et de transfert de ces eaux. La grève générale de Redeyef n’est qu’un petit aperçu de cette crise qui se profile. Les régions percevant moins de 100 mm couvrent à elles seules plus du tiers du pays. Sineau :le système d'information national sur l'eau en Tunisie. À l’image de la région méditerranéenne, le Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie), vaste espace de 3 254 000 km 2, est écologiquement … 96 % des citadins et 52 % de la population rurale ont accès à l'assainissement amélioré. Dans la plus grande partie du Tell, le déficit est de 400 à 800 mm / an et la pluie ne couvre que 30 à 40 % de l’ETP.